Je vous rappelle qu'avant de dire d'une douleur qu'elle est d'ordre psychosomatique, il faut toujours s'assurer qu'elle n'est pas d'origine physique (fracture, arthrose etc.)

La hanche est l'articulation fondamentale de la marche et de la station debout. C'est d'elle que partent tous les mouvements du membre inférieur.

Il peut s'agir de douleurs, de blocage, de tension etc.. Les déplacements sont alors très limités et la latitude des mouvements restreinte.

La personne qui a mal à la hanche, éprouve des difficulités à se décider, à passer à l'action pour aller vers son désir. Elle hésite à s'engager dans quelque chose ou avec quelqu'un car elle a peur que son projet n'aboutisse pas.

Elle est incapable d'aller de l'avant, la résistance aux changements est trop importante ; elle a peur de perdre ses repères, peur de prendre des décisions importantes etc.

Si la douleur est plus intense en position de repos, cela peut signifier que la personne s'empêche de se reposer ou de prendre un temps d'arrêt comme elle en a besoin.

Il est conseillé de lister ses peurs, et de se recentrer sur ses envies sans que cela ne soit effrayant ; il ne faut pas penser qu'on ne peut plus avancer, mais au contraire foncer, aller de l'avant dans ses décisions, être conscient de ses PROGRES.

Il n'y a pas d'erreur dans la vie, il y a des expériences.

"Quand tu te sens déprimé et que tu perds espoir, dis toi simplement que bientôt les choses iront mieux ! continue à croire en toi, continue à avoir confiance"

Belle et douce soirée